Menu Content/Inhalt
f'ar expositions
expositions
Green Density // 22.11-08.12.2013 //

 

Green Density | Emmanuel Rey (Ed.)

Exposition : du vendredi 22 novembre au dimanche 08 décembre 2013

heures d'ouverture
// me à ve 16-19h // sa + di 14-17h //
prix des entrées
// entrée libre

Vernissage : mardi 19 novembre à 18h30

Interventions de la Prof. Marilyne Andersen, Doyenne de la Faculté de l’environnement naturel, architectural et construit (ENAC), du Prof. Luca Ortelli, Directeur de l’Institut d’architecture et de la ville (IA) et du Prof. Emmanuel Rey, Directeur du Laboratoire d’architecture et technologies durables (LAST)

LIVRE GREEN DENSITY
LABORATOIRE D’ARCHITECTURE ET TECHNOLOGIES DURABLES

Dans un contexte de remise en question de l’étalement urbain, les sites suscep­tibles d’accueillir de nouveaux habitants et emplois à proximité des transports publics acquièrent un statut particulièrement stratégique. Leur densification per­met en effet d’envisager la création de nouveaux quartiers mixtes s’inscrivant dans une perspective de durabilité. Bande boisée bordant la ville de Berne et séparée de la forêt du Bremgarten par l’autoroute, le secteur de Waldstadt, sur lequel por­tent les travaux de recherche et d’enseignement présentés dans GREEN DENSITY, constitue un champ d’investigation particulièrement adapté à l’exploration de ces enjeux. L’ouvrage présente six visions originales élaborées au sein du Laboratoire d’architecture et technologies durables (LAST) de l’EPFL. Par une approche se situ­ant à différentes échelles d’intervention - du projet urbain au détail constructif - elles visent à expérimenter diverses formes urbaines envisageables pour le développe­ment d’un tel site. Des éclairages thématiques s’imbriquent dans la trame consti­tuée par les six visions. Fruit du regard d’experts issus de disciplines et d’horizons divers, ces contributions présentent les aspects environnementaux, énergétiques, sociologiques ou économiques soulevés par la création d’un tel ensemble.

Green Density | Emmanuel Rey (Ed.)
Préface de Pascal Gontier
Contributions de Marilyne Andersen, Michael R. Doyle, Vincent Kaufmann, Romain Kilchherr, Sophie Lufkin, Emilie Nault, Emmanuel Rey, Philippe Thalmann et Marie-Paule Thomas

Presses polytechniques et universitaires romandes
2013 | 192 pages | ISBN 978-2-88915-021-2
last.epfl.ch | www.ppur.org

 

 

 

 

 
Maison du désert // 11.10-20.10.13 //

 

EXPOSITION EXTRA MUROS

MAISON DU DÉSERT - MANDATS D’ÉTUDE PARALLÈLES
RÉNOVATION, TRANSFORMATION ET RÉAFFECTATION EN MAISON DE QUARTIER

Vernissage à la Ferme du Désert, ch. de Pierrefleur 74, Lausanne
Le jeudi 10 octobre 2013 à 18h, 2ème étage, galerie d’exposition

Exposition à la Ferme du Désert
Du vendredi 11 au dimanche 20 octobre 2013, 1er étage, salle 2

Heures d'ouverture
Du lundi au vendredi de 17h-19h, samedi & dimanche de 15h-17h

Organisateur : Ville de Lausanne, avec la participation du f'ar
Illustration : image du projet retenu

 
fils d'architecte // 05.09-29.09.2013 //

 

Fils d'architecte
Construire l’espace, construire l’image. De la relation entre architecture et photographie

Exposition du jeudi 05 septembre au dimanche 29 septembre 2013

Conception de l’exposition : Michel Bonvin, Milo Keller, Matthieu Jaccard
Vernissage : mercredi 04 septembre à 18h30 (entrée libre)

En bref

Photographes, Michel Bonvin et Milo Keller ont comme autre point commun d’avoir été biberonnés à l’architecture par l’activité de leur père. Leur biographie et leurs travaux offrent le support idéal pour s’interroger sur la relation entre deux disciplines aux rapports ambigus. Le Corbusier avait-il raison de créditer son œuvre elle-même des meilleures images lui étant consacrée ? La photographie n’est-elle pas plutôt devenue créatrice d’icônes, parfois plus convaincantes que les architectures qu’elle représente ?

Texte : Matthieu Jaccard, commissaire d'exposition
Evénements dans le cadre de l'exposition

heures d'ouverture
// me à ve 16-19h // sa + di 14-17h //
prix des entrées
// tarif normal 5.-, réduit 3.-, gratuit pour les membres du f'ar et lors des évènements

 

 
A-TYPICAL PLAN // 05.06-16.06 //

 



A-TYPICAL PLAN
Sur l’identité, la flexibilité et l’atmosphère dans l’espace de travail
exposition du mecredi 05 juin au dimanche 16 juin 2013

Conception et réalisation de l'exposition
atelier Jeannette Kuo, professeure invitée EPFL ENAC-SAR

Vernissage avec conférence de Iñaki Ábalos
mecredi 05 juin à 18h30 (entrée libre)

heures d'ouverture : me à ve 16-19h // sa + di 14-17h //
prix des entrées : tarif normal 5.-, réduit 3.-, gratuit pour les membres du f'ar

En bref

L’évolution actuelle de la définition du travail exige une conception nouvelle de l’espace des bureaux. L’intégration croissante d’aspects informels, du plaisir, voire du jeu - notions souvent perçues comme l'antithèse du travail - a des implications profondes sur l'évolution architecturale du lieu de travail. Au travers d’une sélection de projets historiques et contemporains conçus par des architectes tels que Frank Lloyd Wright, Le Corbusier, Kenzo Tange, SANAA et bien d'autres, ainsi qu’avec l’apport des recherches d’étudiants de l'Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne,  l’exposition explore la profondeur du plan dans le contexte européen, ouvrant le débat autour des notions de densité, d’économie et aussi de développement durable. Les projets, représentés par des dessins, photographies et maquettes de grand format, exploitent la profondeur comme l’occasion d'aborder les notions de flexibilité, d'identité et d'atmosphère dans l'espace de travail contemporain.

Illustration : Allison and Peter Smithson, The Economist Building, London, UK, 1959 – 1964
© 2001 by The Monacelli Press, Inc., and Peter Smithson

Lien : les ateliers de projet 2012-2013 de la faculté de
l'Environnement Naturel Architectural et Construit (ENAC) de l'EPFL

 
carte blanche 11 //24.04.-12.05.13//

carte blanche 11
la vitrine du savoir faire local
exposition du 24 avril au 12 mai

BOEGLIKRAMP ARCHITECTES (FR)
bunq ARCHITECTES (VD+GE)
LRS ARCHITECTES (GE)
J.B-FERRARI & ASSOCIÉS ARCHITECTES (VD)
ANNE PEVERELLI ARTISTE (VD)

mardi 23 avril à 18h (entrée libre)
vernissage en présence de l'artiste
conférences de bunq ARCHITECTES et J.B-FERRARI & ASSOCIÉS

mardi 07 mai à 18h (entrée libre)
conférences de BOEGLIKRAMP et LRS ARCHITECTES

heures d'ouverture // me à ve 16-19h // sa + di 14-17h//

 


BOEGLIKRAMP ARCHITECTES (FR)

MATTIAS BOEGLI
Architecte diplômé HES FAS SIA SWB REG A

Après un apprentissage de dessinateur en bâtiment, Mattias Boegli a intégré le bureau Barth & Zaugg à Aarau. Un cours propédeutique en arts visuels à l’école d’art visuels de Berne suivi d’une collaboration au sein du bureau Trix et Robert Haussmann à Zurich l’ont ensuite conduit à une maturité professionnelle à l’école d’ingénieur de Berne. S’en sont suivi des études d’architecture à la haute école spécialisée de Bâle et à l’université des arts de Berlin. A son retour, Mattias rejoint le bureau Stump & Schibli à Bâle avant de fonder le bureau Boegli Kramp Architekten avec Adrian Kramp en 2001. Mattias Boegli n’a jamais cessé de se former. En 2006, il obtient un master en conservation et réaffectation de monuments historiques à la haute école spécialisée bernoise, architecture, bois et génie civil de Berthoud. Depuis 2007 il est professeur en architecture à la haute école spécialisée de suisse occidentale de Fribourg et membre de différents jurys pour des concours d’architecture.

ADRIAN KRAMP
Architecte diplômé EPF FAS SIA REG A

Après des études d’architecture à l’EPFL Adrian Kramp rejoint le bureau Bearth & Deplazes à Coire puis le bureau Buol & Zünd à Bâle, le bureau Burkard & Meyer à Baden puis le bureau Stump & Schibli à Bâle. En 2001 il fonde le bureau Boegli Kramp Architekten avec Mattias Boegli. De 2004 à 2007 il est professeur de projet transdisciplinaire à la haute école spécialisée de suisse occidentale de Fribourg et depuis 2007 professeur en architecture à la haute école spécialisée de suisse occidentale de Fribourg. Membre de la commission d’urbanisme, d’architecture et du paysage de la ville de Payerne Adrian Kramp est régulièrement sollicité pour intégrer différents jurys pour des concours d’architecture. Expert au sein de diverses écoles d’architecture.



bunq ARCHITECTES (VD+GE)

Philosophie du projet

Nous sommes attentifs avant tout au lieu et aux personnes qui habitent ou qui vont l’habiter. Le projet pose les premières pierres du fait d’habiter, fait qui se poursuit bien après la construction. Le projet doit raconter une histoire, suivre un scénario. Si nous sommes architectes, c’est sans doute parce que nous avons le désir de nous exprimer à travers les objets plutôt que par les mots. Ainsi le projet est un processus qui commence avec un scénario répondant aux questions que nous nous posons et qui nous sont posées et qui se développe avec les différentes étapes de la réalisation de l’ouvrage. Si nous produisons des bâtiments, nous offrons surtout des lieux qui prennent forme lors du chantier et qui se développent avec l’usage et la vie de leurs habitants. Cela explique l’importance que nous donnons à l’acte de bâtir, substance de notre métier. Nous tenons ainsi à conserver la maîtrise du projet lors du chantier. Le chantier reste un lieu d’expérimentation, d’apprentissage et d’échange avec les artisans de la construction. Nos réalisations parlent ainsi des modes d’habiter et de construire. Elles sont indissociables de leur contexte et du temps qui les façonne. L’accès à la commande passe avant tout par la participation à des concours. Le concours est une démarche que nous considérons comme notre secteur « recherche et développement ». Il nous permet d’étudier des programmes nouveaux (tels qu’une caserne de pompiers par exemple), de tester et d’être choisis pour des idées.



LRS ARCHITECTES (GE)

Approche

LRS architectes a été créé à Genève en 1999 par Laurent Lin, Alain Robbe et Rolf Seiler et compte aujourd’hui une vingtaine de collaborateurs actifs dans des projets de nature et d’échelle variés et principalement issus de concours.

Qualifiable de pragmatisme créatif leur architecture évite tout dogme formel au bénéfice d’une approche ouverte mais critique. Attachés à une interprétation des lieux, des règlements et des usages, leurs projets explorent la notion de plus-value collective en développant un caractère et un langage individuel.


J.B-FERRARI & ASSOCIÉS ARCHITECTES (VD)

Philosophie en quatre points

L’architecture : vaste domaine d’activité aux implications multiples l’architecture incarne la synthèse des éléments la composant séparément: la structure, la technique, la fonction, la forme et son symbole, la relation au paysage, la lumière, la mobilité intérieure et extérieure, etc. Notre recherche tend à sublimer l’addition de ces paramètres et à révéler l’émotion au-delà du construit.

La demande : notre approche théorique est complétée par notre engagement auprès des clients que nous servons ainsi qu’auprès du domaine public. Un service personnalisé et le respect des ressources précieuses de coût et de temps caractérisent nos relations à la clientèle. L’analyse et l’intégration des besoins du maître d’ouvrage et des futurs utilisateurs dès la conception génèrent le dialogue qui se poursuit durant tout le processus du projet.

Le contexte : convaincus de l’importance d’une conception respectueuse et responsable de son environnement, notre approche se caractérise par une constante remise en question, un processus de réinvention permettant une adéquation fine au problème posé. Les besoins de la population et ses préoccupations génèrent l’architecture au même titre que le contexte culturel, environnemental et climatique du lieu. La qualité de notre environnement influe directement sur la qualité de nos vies, fort de ce constat notre société s’est sensibilisée à l'écologie et a vu l’émergence du développement durable. Dans ce sens la conscience environnementale est partie intégrante de notre pratique à mesure qu'elle évolue pour répondre aux défis des prochaines années.

La démarche : de part l’étendue et la diversité de nos mandats les qualités essentielles des différents acteurs de notre structure résident dans leur flexibilité et leur polyvalence. Chaque nouveau défi est de ce fait abordé de manière réactive et complémentaire au sein de notre équipe. La structure du bureau permet à chacun d’avoir un regard critique durant tout le développement du projet, et par sa taille, elle favorise le contact ainsi que le travail en équipe. Dès la conception, la collaboration avec des spécialistes tels que ingénieurs, graphistes, paysagistes, artistes, etc. amène à concevoir ensemble, à enrichir le projet d’architecture et à approfondir nos connaissances.

 


ANNE PEVERELLI ARTISTE (VD)

Approche

« Je peins ce que je vois. Je dessine ce dont je me souviens. Je peins le souvenir de ce que j’ai peint. Je dessine ce que mon crayon répond à la feuille, ce que la couleur répond au support. Je dessine un monde autonome qui part du mien mais qui n’a rien à voir avec le monde.

L’observation crée a réalité. Je peins la réalité. »

Les architectes construisent et viennent au F’ar montrer des images de ces murs. Je fais des images et j’ai pensé qu’au F’ar je pourrais mettre un mur dans mon  dessin.

Créer une image qui a un lien avec mon travail, mon vocabulaire de forme, un lien avec le lieu et qui devienne support de mes images…

Créer un mur qui devienne dessin pour créer une installation, un espace.

 
<< Début < Précédent 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivant > Fin >>

Page 6 sur 12