Menu Content/Inhalt
f'ar expositions
expositions
nouveau parlement //17.06.-12.07.09//


 

heures d'ouverture
me à ve 16-19h
sa et di 14-17h



Réunion publique le jeudi 18 à 18h
entrée libre

voir aussi
www.parlement-vd.ch

 

exposition des projets du concours d'architecture
nouveau bâtiment pour le parlement cantonal
à la Cité de Lausanne
du 17 juin au 12 juillet

Vers une reconstruction,
10 ans après l’incendie

D’une force identitaire indiscutable, la colline de la Cité n’en est pas pour autant figée. Sa transformation est constante depuis des temps très reculés. Dans ce contexte, 33 projets d’architecture affichent, au travers d’esquisses, de plans, voire de maquettes, autant de visions de l’insertion d’un bâtiment majeur dans ce site historique cher aux Vaudois, entre Château et Cathédrale. Parmi eux, plus élaborés, les projets qui ont été retenus pour le second tour du concours international pour la reconstruction d’un bâtiment pour le parlement cantonal à la Cité. Et bien sûr, le projet lauréat qui sera développé pour loger le Grand Conseil. La construction devrait s’achever en 2012 déjà, soit juste 10 ans après l’incendie qui avait ravagé, le 14 mai 2002, le bâtiment d’Alexandre Perregaux où se tenaient les séances parlementaires.


Ensemble médiéval d’importance nationale
L’enjeu de la reconstruction du parlement sur le site de Perregaux est essentiellement une question architecturale et urbanistique touchant à la silhouette de l’ensemble médiéval d’importance nationale qu’est la Cité de Lausanne. Cette silhouette est limitée :

au sud
par la Cathédrale, ouvrage dont le maître d’oeuvre principal, Jean Cotereel, a pérennisé une emprise spatiale qui témoigne d’un élan de foi religieuse et dont on a fait le symbole de la Ville.
au nord
par le Château, symbole du pouvoir temporel de l’évêque, posé au sommet de la Cité, mais plus trapu et moins haut que la Cathédrale.


Ruines hantées par 200 ans de débats
Les ruines du site de Perregaux sont habitées - pour ne pas dire hantées - par plus de 200 ans de débats qui ont fait la société vaudoise. Unanimes, les élus d’aujourd’hui tiennent à réinvestir ce lieu chargé d’histoire, dans une perspective de développement durable, sans renier l’époque et les techniques actuelles.


Un défi de taille
Au début du XIXe, Perregaux a construit une toiture pertinente. En deux siècles, de nouvelles connaissances sémiologiques, historiques, architecturales, urbanistiques, technologiques, écologiques, se sont développées. Qu’autorisent-elles aujourd’hui? C’est l’enjeu qui était posé par le concours d’où émanent les projets présentés au F’ar.
Mettre en résonance le bâti existant avec les exigences contemporaines et marquer la volonté de renouveler le lien démocratique entre un peuple et ses institutions, tel est le défi de la construction du nouveau parlement.


Nouvel objet patrimonial
Le canton est riche d’un patrimoine millénaire composé de monuments in situ, mais aussi de collections de pièces, éléments et vestiges. Ce bâtiment, emblématique du politique au sens le plus large, est l’occasion d’un nouvel objet patrimonial moderne qui synthétise la culture du peuple vaudois avec et au-delà de la mise en valeur des ruines existantes.

 
carte blanche 7 //22.04.-24.05.09//


 

 

carte blanche 7
la vitrine du savoir faire local
exposition du 22 avril au 24 mai

avec
Pierre-Alain Dupraz/Genève//
Meier + associés architectes sa //Genève//
M+V architectes/Lausanne//

conférence le mardi 21.04. à 18h (entrée libre)

 //carte blanche
est une série d’expositions ponctuées par des conférences et des débats // donne la parole à différents acteurs en Suisse Romande qui modifient, au fur et à mesure, notre paysage d’aujourd’hui pour demain // met en scène ces bâtiments qui cadencent au quotidien.//

heures d'ouverture // me/je/ve 16-19h // sa/di 14-17h //

 

 

Pierre-Alain Dupraz/architecte
www.padupraz.ch

Passionné par son époque sans renier le passé, il intervient sur des sujets très diversifiés, allant d’ouvrages de petites échelles à d’autres plus conséquents.

 

meier + associés architectes sa/Genève//
www.maa.ch

A une époque où la notion de « précision helvétique » conserve encore un semblant de crédibilité sur la scène européenne, il paraît justifié d’assigner un rôle majeur à l’élaboration minutieuse de l’objet architectural vu comme produit manu‑facturé.

 

merlini + ventura/ architectes/Lausanne//
www.l-architectes.ch

La question de l’architecture nous intéresse dans sa dimension très complète.
Notre approche s’imprègne des préoccupations environnementales au sens du territoire (densification des villes) et également par l’usage de matières de constructions durables.
La question sociale et humaine reste le but de toute construction.

 
une oeuvre d'art pour la m2 //19.03.-29.03.09//


 

heures d'ouverture
// me/je/ve 16-19h // sa/di 14-17h //

 

concours de projet artistique
une oeuvre d'art en hommage à Maurice Béjart
à la station m2 Riponne-Béjart à Lausanne
exposition du 19 au 29 mars

La Ville de Lausanne, la Fondation du Ballet Béjart, la Fondation Maurice Béjart et les Transports publics de la région lausannoise (TL), société exploitante du métro M2, souhaitent réaliser une œuvre d’art (sculpture, peinture, installation, etc.) en hommage au grand chorégraphe récemment disparu.

L’oeuvre doit illustrer l’art de la danse et le mouvement magnifiés par Maurice Béjart dans ses créations. Cette intervention fait l’objet d’un concours d’artistes et prendra place dans l’espace public de la station du métro M2 située à la place de la Riponne.

 
logements Av. de Morges, Lausanne //25.02.-08.03.09//


 

heures d'ouverture
// me/je/ve 16-19h // sa/di 14-17h //

 

concours de projet d'architecture
construction de logements à l'avenue de Morges, Lausanne
exposition du 25 février au 8 mars

La Ville de Lausanne cherche aujourd'hui à diversifier sa population urbaine. En effet, la pénurie d'offres de logements spacieux est l'une des causes de migration des familles de la classe moyenne vers la périphérie. Ceci entraîne des flux de circulation (engorgements – pollution) quotidiens importants et un appauvrissement du point de vue social et fiscal.

Le nouvel ensemble de logements permettra d'offrir une bonne qualité de vie dans un site urbain proche des transports publics et du centre ville. Les appartements seront d'un bon standing, sans être luxueux.

Sur la base du projet lauréat du concours, la Ville de Lausanne lancera un appel d'offres pour sélectionner l’investisseur. Celui-ci s’engagera à réaliser le projet lauréat en contrepartie de l’obtention d’un droit de superficie sur le terrain; il deviendra dès lors le maître de l'ouvrage.

voir aussi www.lausanne.ch

 
<< Début < Précédent 11 12 Suivant > Fin >>

Page 12 sur 12